Plus de 10 ans pour préciser chaque étape de l’élevage à la commercialisation des bœufs Fin Gras du Mézenc, pour fixer un cahier des charges que chaque membre de la démarche Fin Gras devra suivre de l’étable, à la boucherie en passant par l’abattoir.

Historique

Années 1990 : Contexte général du massif

diminution du nombre d’agriculteurs, déclin de la filière viande bovine
baisse démographique de manière générale… d’où la nécessité de dynamiser le territoire, de revaloriser le métier d’éleveur.

 

1994 : Constat des Amis du Mézenc,

association qui œuvre pour la valorisation patrimoniale et culturelle du massif : l’élevage en général et le Fin Gras en particulier sont :

  • un élément de patrimoine commun mézencole
  • un élément fédérateur
  • un élément à valoriser en priorité
  • un élément structurant pour l’économie locale, les paysages, la société dans son ensemble, la culture.

 

Mars 1995 : Création de l’association des Elus du Mézenc,

future association Mézenc-Gerbier, rassemblant maires et autres élus de part de d’autre de la frontière administrative, départementale et régionale.
Elle est créée pour porter et soutenir les projets du massif, principalement dans les domaines de l’agriculture et du tourisme. Son premier projet : le Fin Gras du Mézenc.

 

Mars 1996 : Création de l’Association Fin Gras du Mézenc,

à l’initiative d’un groupe d’éleveurs.

 

1996 : Rédaction d’un premier cahier des charges.

Rapport d’enquête ethnologique sur l’élevage Fin Gras du Mézenc : un premier portrait du Fin Gras est dressé.

 

1997 : Tous les éléments semblent réunis

pour déposer le premier dossier de demande auprès de l’INAO (Institut National des Appellations d’Origine) : antériorité, notoriété, lien au terroir.

 

1999 : Le Comité National de l’INAO nomme une commission d’enquête.

Elle se réunit à plusieurs reprises pour proposer une délimitation de la zone de production du Fin Gras ainsi qu’une aire géographique qui correspond à la zone d’abattage des animaux.

 

2002 : Le principe de reconnaissance est délivré aux éleveurs.

Il reste à rédiger les conditions de production et à délimiter le territoire.

 

2004 : Une enquête publique est effectuée

du 1er août au 30 septembre 2004 pour la délimitation de l’aire de production.

 

19 mai 2005 : Ce territoire est validé :

l’aire de production concerne 28 communes entièrement ou partiellement alors que l’aire géographique (qui correspond à la zone d’abattage) s’étend sur 333 communes.

 

27 mars 2006 : Les projets de l’AOC Fin Gras du Mézenc sont votés par le Comité National de l’INAO…

pour entrer en vigueur les textes attendront la signature des différents ministres concernés et la parution au journal officiel.



Association Fin Gras du Mézenc
Le Bourg - BP 4
43430 Fay sur Lignon

Mentions légales

Plan du site